Des options pour les Grands Ponts…


iris096

 

Des options pour les grands Ponts

(Le projet en entier PDF : Présentation Ponts pour la Paix)

Les options consistent à installer un aménagement durable sur chaque site accueillant cet art nouveau éminemment volatile :

inachis ioDes plantes à papillons installées en dessous des levers darc en ciel, des nichoirs incrustés dans le paysage, des mangeoires, des jeux de lumière qui flirtent avec le ciel ou tout autre aménagement spécifique adapté à chaque site, aux écosytèmes locaux et aux besoins spécifiques des espèces en place, comme des aménagements pour oiseaux migrateurs ou espèces en voie d’extinction grâce à des relevés faunistique complets, dans l’esprit du recyclage et de la mise à disposition d’éléments et de plantes propres à favoriser la présence harmonieuse de la petite faune sauvage.

Le budget estimé pour chaque site doit permettre l’amortissement du matériel de chantier, les fournitures et prévoir d’englober le coût des IMG_0456structures destinées à rester en place : brumisateur à arc en ciel, soutien des structures porteuses, le coût des plantations et enfin la rémunération des artistes contributeurs et techniciens chargés de la mise en place de l’arc-en-ciel. Il s’agit de naviguer entre la nature et les lumières dans une sorte de valse contrôlée qui doit amener le visiteur à rêver et à faire du site un lieu unique.

Chaque aménagement est prévu sur mesure et doit faire l’objet d’une étude spécifique. Le projet ne peut en aucun cas être vendu sans une concertation préalable, site par site, pour définir la nature du décor et sa réalité dans le paysage proposé. La spécificité de chaque environnement va définir les meilleurs aménagements à préconiser autour du thème de la lumière et de ses rayons arc-en-ciel. 

Options secondaires

Une gamme de produits peut être associée à ce qui devient alors une Intervention arc-en-ciel

Ces interventions vont répondre aux mots clés suivants : génie écologique, cohésion sociale, éducation ludique à l’environnement, beauté et simplicité.

optionsJeu avec les lumières du ciel : étoiles, lune.. par le moyen de miroirs et d’éléments phosphorescents, ainsi que par de toutes petites ampoules chargées en énergie.

  • Pour certains sites, notamment les parcs naturels régionaux : la chute de l’eau lors des brumisations peut faire l’objet d’une réutilisation pour remplir de petites flaques au sol qui seront alimentées au moyen de petits moteurs et de rigoles de récupération au dessous de certaines lignes arc-en-ciel. Ces moteurs, chargés en énergie par la pression de la chute de la pluie rempliront ces petites flaques minuscules uniquement de nuit sur 2 à 3 cm de hauteur d’eau pour servir à boire à la petite faune.
  • 482603_616182068435048_1058953919_nEt les petits miroirs posés au sol prendront tout leur sens lorsque qu’un gong sonnera à minuit pour des nuits à thème dans les parcs publics. Ce gong sonnera le début de l’heure d’extinction des lumières électriques. L’illumination par les lumières réelles du ciel ainsi que par de petits objets phosphorescents placés dans les arbres peut servir d’animation pour des nuits à thèmes pour lesquelles les portes des parcs s’ouvriront certaines nuits d’été. On ne verra plus que les étoiles et la lune, reflétés dans les flaques et les miroirs au sol. Ces heures de noir sont nécessaires à l’équilibre des petites faunes et des humains. Cela dans l’esprit de l’éducation à l’environnement.
  • Le règne minéral trouvera aussi sa place avec de micro-incrustations de toutes petites pierres semi-précieuses sur le site. Ces pierres seront si petites qu’elles ne seront pas visibles ou presque. Quelques pierres de lune et autres pierres douces contribueront à la bonne santé des plantes et profiteront à un autre thème éducatif concernant la lithothérapie, médecine douce trop méconnue par les hommes. Voir site http://pierreguerisseuse.wordpress.com. En effet, certaines pierres aident certaines plantes, tout comme certaines plantes sont indispensables à la faune. Mais ce sujet reste à développer, ce qui viendra avec la présence de ces petites pépites aux pied des arcs-en-ciel.
  • Des plantes à papillons peuvent être l’élément naturel qui donnera d’autres couleurs à notre envolée vers le ciel. Ces gammes végétales sont simples et sur les sites des ponts qui proposent un passage piéton, cet aménagement ne nécessitera qu’un balcon fleuri.
  • Des nichoirs sont aussi prévus sur nos sites ainsi que des murets calcaires pour l’entomofaune (lézards…).
  • Pour terminer, si de petits ou de grands cours d’eau coulent sur nos sites, de petits moulins à eau de 40 cm de haut seront disposés pour produire l’énergie nécessaire au fonctionnement des appareils électriques actionnant la pompe des arcs-en-ciel et alimentant de petites loupiotes dans les arbres, comme on allume les étoiles dans les yeux des enfants. L’eau s’élevant par ces petits moulins, en faisant résonner ce bruit alcalin sur les lieux de l’arc en ciel, participera à l’harmonie du moment tout en promouvant l’’utilisation de l’énergie propre.

   5    Pour aller plus loin

Capture d’écran 2014-08-06 à 07.52.40Capture d’écran 2014-08-06 à 07.57.16L’incrustation de ces petites touches ajoutant à la nature un peu de notre humanité par les détails des micro-aménagements précisés plus haut est propre à répandre une poignée de rêves au pied des arcs-en-ciel, mais aussi à faire participer à l’aménagement la faune (abreuvoirs, mangeoires, nids…) et l’homme, car ces nichoirs ou ces abreuvoirs devront être entretenus par les populations locales, ce qui peut contribuer à la cohésion sociale autour du thème de l’éducation à lenvironnement. 

Voir la page dédiée sur le site de rainbowmakers https://lauredupuy.wordpress.com/pour-les-insectes/les-espaces-verts/, qui précise comment entretenir et gérer de façon différenciée les espaces par les nouvelles méthodes de gestion préconisées dans les départements pilotes français. Sur cette page, des méthodes sans pesticides sont décrites très précisément. On y trouve notamment la pose de sachets de coccinelles qui sont les insecticides « naturels » de nos campagne ; mais aussi toutes les formes d’entretien durable des espaces verts, parfois novatrices mais souvent reprises d’enseignements empiriques qui avaient été perdus ces dernières dizaines d’années à cause de l’utilisation intensive des produits chimiques (dont ceux qui sont le plus en avance reviennent le plus vite).

Une application pour téléphone portable permettra, après une reconnaissance photo, d’accéder à une banque de données dinformations sur les plantes nécessaires à la faune et leurs usages (médicinaux, culinaires, dans la construction, dans la pharmaceutique), ainsi que les légendes à leur propos : chance, succès… Ce projet appelé iFlore est à la page intitulée « appli éducative » : https://lauredupuy.wordpress.com/pour-les-insectes/ et s’attache à présenter chaque plante dans son interdépendance avec la faune, invitant d’abord les enfants à courir après les papillons dans le souci d’éveiller leur curiosité sur ce sujet de manière ludique.

   6    Ateliers participatifs pour les ados

Apprendre le bois

L’idée. Il s’agit d’un atelier de découverte pour deux classes par arbre. On sélectionnera un arbre près d’un point d’eau… puis abattage… puis atelier pour chaque phase de transformation du bois vers du papier ou vers un tonneau, une table… des ateliers toute l’année, des cours en plein air. Des ateliers de construction de petits moulins à eau évoqués plus hauts peuvent aussi être programmés.

Capture d’écran 2014-08-06 à 05.03.55 À côté de la souche on peut créer une fontaine, l’atelier « création d’une fontaine » est aussi prévu. Et une deuxième partie du programme de cet atelier de découverte consistera à observer l’écoulement de l’eau jusqu’au fleuve avec observation du nouveau milieu humide sur le chemin de l’eau. Les milieux humides sont peu répandus et nécessaires ; il importe toujours de valoriser notre action dans le sens de l’éducation à l’environnement.

Quant à la souche, elle fera l’objet de sculpture sur bois par les enfants, ce qui peut également être extrêmement ludique comme atelier en plein air.

Ainsi plusieurs métiers seront découverts, ainsi que l’environnement et un art créatif dans le recyclage végétal avec valorisation de la créativité des enfants. La notion d’empreinte écologique peut aussi être abordée dans ces ateliers qui devraient idéalement être pris en charge par les écoles.

2014_02_04_achet_e_ruche_haute_shutterstock_116590468Un spectacle de son et couleur a été conçu pensé dans la mise en raccord de carillons et lutilisation du vent. Un événement mis en place avec des instruments à vent pour l’inauguration révélera dans la première soirée une danse des étincelles la nuit via un système en aluminium se servant des arbres pour suspendre les éléments qui refléteront les éclairages déjà en place ou installés par nous pour finir le tableau des éléments en traduisant le feu de la danse, ces reflets déposés à l’entour et qui, comme suspendus, se balancent et font du lieu une féérie, contribuant dans le même esprit à naviguer entre la nature et les lumières comme une valse contrôlée qui doit emmener les visiteurs à rêver et à faire du site un lieu unique.

Chaque aménagement est prévu sur mesure et doit faire l’objet d’une étude spécifique. Le projet ne peut en aucun cas être prévu sans une concertation préalable, site par site, pour définir la nature du décor et sa réalité dans le paysage proposé. La spécificité de chaque environnement va donner les qualifications de cette énergie autour du thème de la lumière et de ses rayons arc en ciel.

foret enchantee. Charmed forest. Sorcier. sculpture bois. Wizard wallpaperComme un art qui emprunte le langage de la nature et des éléments qui la bercent, apposés pour la lecture avec une transparence liée à la majesté de larc en ciel. La visibilité des éléments sera rendue possible par la contributions des éléments impalpables (vent, lumière) et entrera délicatement dans la nature et la matière en empruntant le langage des arts humains jusquau dur où la couleur sapplique sur les murs, en intégrant plantes et mangeoires pour faire valser la petite faune dans lart paysager proposé. Cest un travail qui donne libre cours à la vie locale, et les visiteurs peuvent percevoir à chaque heure cet arc en ciel perpétuel délicatement intégré dans le paysage.. laissant ces entre deux dans une ambiance délicieuse qui annonce sa surprise.

Capture d’écran 2014-08-06 à 07.54.01Capture d’écran 2014-08-06 à 07.53.01– la suite : des plantes à papillons peuvent être l’élément naturel qui donnera sa couleur à notre envolée vers le ciel. Ces gammes végétales sont simples, et sur les sites à pont, cet aménagement ne nécessite qu’un balcon à fleurs. Cette application est présentée dans nos projet participatifs auto-financés par le public à la section https://lauredupuy.wordpress.com/pour-les-insectes/

 

Publicités
Catégories :Options : nichoirs et cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :